L’intégrale Beauf, la critique

En hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo, et sous l’impulsion de la page de soutien aux auteurs de BD, une Case en plus s’associe et a choisi de publier une chronique d’un album de Cabu, assassiné lors du l’attentat du 7 janvier 2015.

L'intégrale Beauf - Cabu - Michel LafonLe Beauf, célèbre personnage à la fois bête et méchant, fête ses 40 ans. A cette occasion, les éditions Michel Lafon ont publié, fin 2014, L’intégrale Beauf.

Le Beauf est l’archétype du Français : râleur, raciste, violent, odieux en toutes circonstances. Souvent confronté au Grand Duduche, l’autre personnage incontournable de l’univers de Cabu, il devient le héros récurrent des strips de Cabu dans Le Canard enchaîné et d’innombrables dessins. Le Beauf de Cabu est chasseur, pilier de bistrot, orateur de bar spécialiste du « yaka-faucon », contremaître dans une usine d’armement, amateur de sport à la télé, obsédé sexuel, réactionnaire par nature… Quarante ans après, le Beauf est devenu plus humain, perdu dans un monde de plus en plus complexe, pour lui qui ne cherche que des réponses simples…

Le Beauf, digne représentant du français « moyen », est né dans les mains et la tête de Cabu en 1973 pour le journal satirique Charlie Hebdo.

En mettant en scène ce personnage caricatural, tout au long de ces 300 pages, Cabu aborde tous les thèmes de la société française d’une façon féroce et cynique mais surtout avec énormément d’humour, de dérision et de de mordant. En critiquant la famille, l’écologie, l’immigration, la politique, la crise mais aussi les vacances ou encore le sport domaine où le Beauf est roi, Cabu peint la société française et son évolution ces dernières 40 années. Il caricature le français dans ce qu’il de plus bête et méchant avec l’unique objectif de faire sourire et rire en dénonçant cette bêtise ambiante. Et le moins que l’on puisse dire, c’est une réussite !
Sans oublier que Cabu est à l’origine de l’entrée du mot « beauf » dans le dictionnaire à savoir « un français moyen, réactionnaire et raciste » (éd. Larousse). Rien que cela montre l’efficacité et le talent de Cabu.

L'intégrale Beauf - Cabu - Michel Lafon

Loin des préjugés du français avec son béret et sa baguette sous le bras, son Beauf est un savant mélange entre l’ancien Maire de Nice, Jacques Médecin, pour le caractère et le patron d’un bistrot à Châlons-sur-Marne où se rendait Cabu, pour le physique. Son coup de crayon est féroce et méchant mais terriblement efficace et drôle. Il suffit de voir le Beauf pour sourire et rire.

L’intégrale Beauf donne un excellent aperçu de la société française. Cabu disait qu’il y a un beauf en chacun de nous. C’est sans nul doute la raison pour laquelle chacun se reconnait en lui et rit de bon cœur.

 

L’intégrale Beauf
Cabu
Michel Lafon
Parution : 16 octobre 2014

 

Retrouvez ci-dessous, tout au long de la journée, les chroniques des autres participants à cet hommage :
Les Chroniques de l’invisible : Le vie de Mahomet
Dans la bibliothèque de Noukette : Dessins pour se taire
Les lectures de Caro : Dessinateurs de presse 
Le Blog de Véronique D : Les impupliables
Petites Madeleines : Pandas dans la brume
Doucettement : dessins des auteurs
Les Mots de Melo : Pandas dans la brume
Promenades et méditations : L’intégrale Beauf
Lecturissime : Fraternité

 

1 réaction sur “ L’intégrale Beauf, la critique ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.