Lucienne ou les millionnaires de la Rondière, la critique

Lucienne ou les millionnaires de la Rondière est un récit imaginé par Aurélien Ducoudray et illustré par Gilles Aris, où « tout est vrai sauf l’histoire » qui se déroule à la campagne dans un cadre tout à fait charmant. Une vieille dame est convaincue d’avoir remporté 200 000 euros, une somme qui lui permettrait de venir en aide aux enfants nécessiteux dans le monde, qu’elle affectionne tant. 

Lucienne et Georges, deux sexagénaires campagnards vivent dans leur petit village de La Rondière où Georges répare son infatigable tracteur et Lucienne s’occupe des tâches quotidiennes. Elle apaise un peu le deuil de son unique fils en parrainant des enfants défavorisés dans le monde entier. Lorsque le facteur amène à Lucienne une lettre annonçant qu’elle est la grande gagnante du jeu-concours des magasins Outillor, sa vie va être bouleversée. Avec le premier prix de 200 000 euros, elle aurait enfin de quoi parrainer tous les enfants nécessiteux de la Terre…

Le rêve de Lucienne devient bientôt réalité lorsque le facteur lui apporte la fameuse lettre qui l’annonce gagnante de 200 000 euros. Elle partage immédiatement la nouvelle avec son mari Georges, davantage préoccupé à réparer son tracteur, qui la met immédiatement en garde et lui conseille de lire les petites lignes. Mais Lucienne, têtue, est tellement ravie qu’elle pense déjà à récupérer le butin afin de venir en aide aux enfants défavorisés qu’elle parraine depuis longtemps aux quatre coins du monde. Lucienne se met alors en marche et décide d’aller trouver le camion Outillor installé sur le marché du village afin de récupérer son dû. Sur son chemin, des rencontres, des anecdotes campagnardes, des surprises et peut-être son grâle… Aurélien Ducoudray nous livre une histoire pleine d’émotions avec des personnages authentiques et touchants. Un récit résolument drôle, attendrissant et plein d’humanité.

Aux dessins, Gilles Aris offre un style tout à fait champêtre et bucolique, qui supporte merveilleusement bien le récit. Aussi, les couleurs utilisées, chaleureuses et douces, plongent le lecteur dans cette atmosphère rurale et bienveillante. 

Lucienne ou les millionnaires de la Rondière est définitivement une histoire touchante, amusante et pleine d’anecdotes sur la vie quotidienne dans nos campagnes. Des personnages simples, un scenario simple, un dessin chaleureux, une bien belle lecture.

Lucienne ou les millionaires de la Rondière
80 pages
Aurélien Ducoudray – Gilles Aris
Grand Angle
Parution : 8 janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.