Marie Voyelle, dans la case… | Panique au zoo

Marie Voyelle, Dans la case, Panique au Zoo

Une Case en plus vous propose de rentrer Dans la case d’un auteur de bande dessinée, qu’il soit scénariste, dessinateur ou encore coloriste. Dans la case, c’est simple, l’auteur choisit une case au sein de son dernier album, explique son choix et la décrypte pour vous.

Aujourd’hui, Marie Voyelle vous propose d’entrer dans les planches 104 et 105 de l’excellent Panique au zoo publié chez Delcourt.

Marie Voyelle, Dans la case, Panique au Zoo

« Plutôt qu’une case, j’ai cherché mais c’est dur d’en trouver une intéressante mais qui ne révèle rien sur l’enquête, je vous propose donc deux pages.

Je les trouve intéressantes car elles sont côte à côte dans le livre et sont construites de la même manière, niveau découpage et action. Dans cette séquence, les deux enquêteurs sont séparés mais ils vivent quasi la même chose en parallèle, durant leurs interrogatoires respectifs.

On peut voir les deux manières de faire de Castor Burma et Poulpe, qui sont très différentes. Castor est professionnel, c’est un vieux de la vieille et peu de choses peuvent le déconcentrer. Poulpe, lui, est plus dans l’échange (la vanne, parfois) mais il enquête par des discussions d’apparences anodines.

Marie Voyelle, Dans la case, Panique au Zoo
Marie Voyelle, Dans la case, Panique au Zoo

Le principe de miroir a été très drôle à mettre en scène tout au long de cette séquence qui dure une dizaine de pages. Pour certaines cases, c’était parfois impossible, donc il a fallu composer et s’éloigner un peu de la page de gauche. Mais on retrouve beaucoup de l’acting des personnages qui marchent en miroir.

Ces deux pages ont aussi servi de pages test, quand nous étions à la recherche de coloristes. Je ne peux malheureusement pas montrer les différents résultats mais c’était drôle de voir toutes les interprétations d’une même planche par différentes personnes !

Et Jérôme Alvarez, qui a donc fait les sublimes couleurs de l’album, a vraiment super bien réussi à rendre l’ambiance de fonds marins, on s’y croirait ! Il nous a bluffés sur chaque séquence, avec ses ambiances toutes différentes et hyper travaillées et détaillées ! »

 

Marie Voyelle, Dans la case, Panique au Zoo

 

Nous remercions chaleureusement Marie Voyelle pour sa participation à la rubrique Dans la case. Retrouvez la chronique de Panique au zoo de Frédéric Bagères et Marie Voyelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.