Mars Horizon, la critique

Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, DelcourtMars Horizon, de Florence Porcel et Erwann Surcouf, inaugure la collection Octopus, dirigée par Boulet. Cette nouvelle collection a pour objectif d’apporter une certaine vulgarisation scientifique dans laquelle des spécialistes s’associent à des dessinateurs pour aborder ces thématiques.

Embarquez avec l’équipage de la mission Mars Horizon, les pionniers de la planète rouge. Une excursion passionnante pour un projet complexe et ambitieux : la première installation humaine sur Mars ! Ils sont psychiatre, médecin, ingénieur, pilote ou encore botaniste : ce sont les ambassadeurs de la première mission habitée vers Mars. Mais comment réagiraient les humains à 150 millions de kilomètres de la Terre ? Quel lien les unit à Mars ? C’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur cette magnifique et dangereuse planète…

Mars Horizon est un récit d’anticipation qui imagine la première installation humaine sur la planète mars en 2080. Florence Porcel, experte scientifique et spécialiste de la planète Mars, s’appuie sur des avancées scientifiques concrètes pour les retranscrire et les rendre accessibles au plus grand nombre. Mars Horizon est donc l’occasion d’imaginer les défis que pourront rencontrer les premiers explorateurs de la planète rouge : Comment pourrait-on vraiment y vivre ? Comment gérer l’éloignement avec la Terre ? Quelle installation devrait-on développer et quels problèmes techniques pourrait-on rencontrer ? Quels seraient les risques médicaux ?, et pour le coté amusant et décalé Quelles sensations ressentirait-on pendant l’acte sexuel ? Florence Porcel aborde, avec beaucoup de simplicité, le quotidien de ces explorateurs et les émotions ressenties face aux épreuves rencontrées sur Mars. Crédible, le récit est bien construit et les personnages très attachants, cependant cet album manque de punch et d’un réel enjeu qui pourrait justifier la nécessité d’une exploration de la planète Mars pour y vivre.

Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt
Mars Horizon, Florence Porcel, Erwann Surcouf, Delcourt

Les dessins d’Erwann Surcouf sont très réussis. Ils sont à la fois simples et très efficaces. Il entraine le lecteur dans ce futur proche à la découverte d’une planète dangereuse pour y installer un équipage humain. La mise en couleur, tout en nuance de noir et d’orange, permet au lecteur de s’immerger dans le récit.

Premier tome de la collection scientifique dirigée par Boulet, Mars Horizon est un album original de vulgarisation scientifique. A l’exception de quelques effets, il est vraiment dommage que l’on s’ennuie un peu lors de la lecture de ces 120 pages…

 

Mars Horizon
120 pages
Florence Porcel – Erwann Surcouf
Delcourt
Parution : 8 mars 2017

1 réaction sur “ Mars Horizon, la critique ”

  1. Ping Erwann Surcouf, dans la case... | Mars Horizon | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.