Mathieu Salvia, dans la case…

Mathieu Salvia, Dans la case, Sept Heros, Delcourt

une Case en plus vous propose de rentrer Dans la case d’un auteur de bande dessinée, qu’il soit scénariste, dessinateur ou encore coloriste. Dans la case, c’est simple : l’auteur choisit une case au sein de son dernier album, explique son choix et la décrypte pour vous.

Aujourd’hui, Mathieu Salvia vous propose d’entrer dans la case… 5 de la page 51 de Sept Héros, le premier album dont il est scénariste, publié aux éditions Delcourt.

Mathieu Salvia, Dans la case, Sept Heros, Delcourt

 » La Case 5 de la page 51 est issue d’une séquence que j’aime particulièrement. Certainement l’une des séquences « clef » de l’album, où tout bascule définitivement.

Dans cette case, Gerardo prend une décision qui déterminera le destin de tous les autres, à commencer par le sien. A ses côtés, Catherine, la petite mamie handicapée, prend soudainement conscience de la gravité de la situation et tente de stopper son vieil ami.

On retrouve dans cette case l’une des idées centrales de l’album : la confrontation entre le super-héros typique, tel que fantasmé par Gerardo, et la réalité, ici représentée par Catherine.

La décision prise par Gerardo est logique et implacable. Cela fait près de trente ans que ce personnage attend l’occasion d’enfiler son vieux costume et d’agir en super-héros. Sa vision du monde est manichéenne et ne connaît aucune nuance : il y a les bons et les
mauvais. Les gentils et les méchants. Gerardo vit dans un monde de comics américain.

Mathieu Salvia, Dans la case, Sept Heros, DelcourtA ses côtés, Catherine est un personnage un peu décalé, qui apporte une touche d’humour et de légèreté tout au long de l’album. Les costumes la font rire, et l’idée de jouer au super-héros l’amuse plus qu’autre chose.

Confrontée pour la première fois à la dure et froide réalité, elle prend peur et redevient sérieuse, mais il est trop tard.

C’est la première fois que le lecteur la voit effrayée. Elle pressent le drame mais ne peut rien faire pour l’empêcher.

C’est également pour moi le moment d’amorcer la fin et de préparer le lecteur.
Malgré son titre, « 7 Héros » est-il vraiment une histoire de super-héros ?
Peut-être. Tout dépend de la définition que l’on a d’un « héros ». »

 

Merci à Mathieu Salvia de sa participation.
Et retrouvez notre chronique de Sept Héros paru aux éditions Delcourt.

Copyright des visuels : Delcourt – 2016 – Salvia – Briones

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.