Merci, la critique

Merci - Grand Angle - Zidrou et Arno MoninZidrou et Monin signent Merci, chez Grand Angle, une histoire mettant en avant une petite délinquante qui va transformer le vie politique de sa commune.

Bredenne, dans la Marne. 9974 habitants. Merci Zylberajch, bientôt 16 ans et gothique jusqu’au bout des ongles, a commis des actes répréhensibles. Elle n’était pas seule, mais elle a décidé de porter le chapeau. Ses actes n’en méritent pas moins une sanction, d’autant qu’elle n’en est pas à son coup d’essai. Encore faut-il décider quelle sanction ! C’est pour cela que l’État français paie Sébastien Pirlot, juge des enfants. Un juge un peu… « olé olé ». Pirlot ignore encore qu’en condamnant Merci à une peine de substitution, il va offrir à de nombreuses personnes… une joie de substitution.

Suite à des délits à répétition Merci doit réaliser des prestations éducatives et philanthropiques au sein de sa commune, au grand désespoir du maire et du conseil municipal qui va devoir faire sa petite révolution et changer ses habitudes. En évoquant un thème plutôt nouveau dans l’univers de la BD, Zidrou nous propose un histoire plutôt originale. Certes Merci a été contrainte de participer au conseil municipal de sa commune mais au fil des pages on la voit évoluer et s’intéresser à cette vie politique…. Le scénario est bien construit et déborde d’optimisme. De plus tous personnages, de la mère malade au grand-père ultra-communiste en passant par les conseillers municipaux, sont très attachants. L’histoire, parsemée d’humour, regorge donc de bons sentiments…trop, jusqu’à finalement frôler l’overdose et c’est dommage…

Merci - Grand Angle - Zidrou et Arno Monin

Graphiquement, Arno Monin fait du très bon boulot. Ses dessins accompagnent parfaitement ce scénario optimiste de Zidrou. Tant les décors que les personnages sont très réalistes si bien que l’on pourrait très bien croiser le juge Pirlot ou Merci dans la rue.

Avec Merci, les auteurs abordent un thème original et étonnant en BD. Mais en voulant avoir un discours positif sur la jeunesse, les auteurs ont surexploité les bons sentiments….

 

Merci
Zidrou – Arno Monin
Grand Angle
Parution : 29 octobre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.