Mickey’s craziest adventures, la critique

Mickey's craziest adventures, LEwis Trondheim, Nicolas Kéramidas, Glénat, DisneyDepuis quelques années, les éditions Glénat, par le biais d’un accord avec Disney, publient des aventures de Mickey, Donald, Picsou et consorts. Fort de cette expérience réussie, les éditions Glénat ont proposé à Disney de publier des aventures de Mickey créées et écrites par des auteurs français. C’est ainsi que sont nés Mickey’s craziest adventures et Une mystérieuse Mélodie, les deux premiers albums plus que prometteurs de cette collection Disney By Glénat !

Lewis Trondheim et Nicolas Kéramidas publient Mickey’s Craziest Adventures, une histoire prétendument oubliée que les auteurs auraient retrouvée.

Catastrophe, le coffre-fort de Picsou a été dévalisé ! Les responsables ne sont autres que Pat Hibulaire et les Rapetou, ayant réussi à dérober la machine à miniaturiser conçue par Géo Trouvetou lui-même. Pour les arrêter, Mickey et Donald doivent unir leurs forces et partir à leur poursuite. C’est pour eux le début d’une course effrénée, du laboratoire du génial inventeur aux méandres d’une dangereuse jungle, en passant par les ruines d’une cité antique et secrète…

Il faut bien l’avouer Mickey’s Craziest adventures est un récit totalement loufoque qui repose sur un principe à la fois original et très malin. Les auteurs ont retrouvé dans une brocante les reliques d’une aventure de Mickey qu’ils ne peuvent et veulent pas garder pour eux. Dès lors, ils décident de publier cette aventure qui malheureusement est incomplète… Original, donc et très intelligent, ce découpage permet à Lewis Trondheim de ne pas s’attarder sur des scènes trop narratives ou explicatives qui alourdiraient le récit et plomberaient le rythme de cette folle aventure. Par moment, il peut être cependant perturbant de passer d’une planche à l’autre sans transition, mais il est indéniable que cette aventure est une réussite. Le scénariste s’est concentré sur l’action qui ne manque pas, sur l’humour et les bons jeux de mots. Mickey’s craziest adventures est un récit loufoque, déjanté, drôle et sans aucun temps mort …  Très rythmé et efficace !

Mickey's craziest adventures, LEwis Trondheim, Nicolas Kéramidas, Glénat, DisneyLes dessins de Nicolas Kéramidas sont superbes et ultra dynamiques. Mickey et Donald bondissent dans tous les sens, sautent littéralement d’une case à l’autre. Pour aller jusqu’au bout de leurs délirantes idées, des pages manquent, d’autres ont été vieillies, tâchées et même déchirées. Le rendu vintage de cet album va jusqu’à la colorisation qui utilise un tramage et des couleurs « vieillies » pour un rendu d’époque. Le trait de Nicolas Kéramidas est très graphique, le découpage bien déstructuré et le rendu final est absolument magnifique !

En attendant de lire Une Mystérieuse Mélodie, le récit de Mickey version Cosey qui sort en parallèle, et les aventures écrites par Régis Loisel et Tébo dont les sorties sont prévues en septembre 2016, on est emballé par cette idée géniale de revisiter Mickey avec des auteurs français et ce premier tome Mickey’s Craziest avdentures est absolument génial !

Retrouvez les premières pages de cet album dans notre preview de Mickey’s craziest adventures.

 

Mickey’s craziest adventures
Lewis Trondheim – Nicolas Kéramidas
Glénat
Parution : 2 mars 2016

2 réactions sur “ Mickey’s craziest adventures, la critique ”

  1. Ping Horrifikland, la critique | une Case en plus

  2. Ping Nicolas Keramidas, dans la case... | Mickey Craziest Adventures | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.