Mortel, la critique

Marc Dubuisson et Thierry Marin signent Mortel aux éditions Delcourt et mettent en scène la Faucheuse et ses surprenantes méthodes pour parvenir à ses fins.

Il n’y a pas qu’une façon de mourir, la Faucheuse ne manque pas d’imagination ni de ressources pour arriver à ses fins et y prend un malin plaisir. Voici cent façons de mourir, toujours surprenantes, pour nous aider à en rire. Mortel met en scène la Faucheuse et les méthodes surprenantes, et cocasses, qu’elle développe pour parvenir à ses fins. Car elle n’aime pas la routine. Il faut que ce soit inédit à chaque fois. C’est un art. La Faucheuse a aussi une vie à côté de son métier, avec mari et enfants, et l’implication dans son travail influe malheureusement, comme pour nous tous, sur sa vie personnelle.

On peut bien évidemment rire de tout, et même de la mort, tant que ce n’est pas avec n’importe qui. Ici, on est particulièrement bien accompagné avec Marc Dubuisson (auteur de l’excellent Amour, Djihad & RTT), tout d’abord, qui, au cours d’une centaine de gags très courts, met en scène la terrible faucheuse face à ses condamnés. Si l’issue de la rencontre avec l’homme à la faux n’est bien évidemment par une surprise pour le lecteur (sic), elle l’est davantage pour le condamné qui tente instinctivement de se rebeller face à leur mort qui leur semble injuste et absurde. Tout le sel de cette série de gags à l’humour noir réside, en effet, dans la manière, plus ou moins originale et très drôle, qui va amener à la mort des différents personnages. L’imagination débordante de Marc Dubuisson offre un bon nombre de situations à la fois très variées, cocasses et absurdes tout en permettant à certaines victimes d’échapper, non sans humour et un certain soulagement, à la fatale sentence.

Graphiquement, le lecteur est aussi très bien accompagné en la personne de Thierry Martin dont le dessin semi réaliste, tout en détachement, est parfait pour mettre en images les différents gags de Marc Dubuisson.

La collection Pataquès des éditions Delcourt s’agrandit avec Mortel, un album d’humour noir très réussi. Marc Dubuisson et Thierry Martin affrontent la mort pour mieux en rire.

Mortel
102 pages
Marc Dubuisson – Thierry Martin
Pataquès
Éditions Delcourt
Parution : 27 mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.