Motorcity, la critique

Motorcity, Sylvain Runberg, Philippe Berthet, DargaudMotorcity est le 3ème titre de la collection Ligne Noire, développée par et pour Philippe Berthet qui assure le dessin de tous les albums.

Fraîchement diplomée de l’école de police de Stockholm, Lisa Forsberg revient dans son village natal, où elle intègre le commissariat local. Mais, adolescente turbulente, elle n’a pas gardé que des amis ici et, dès sa première enquête sur une disparition, elle est confrontée à son passé. L’enquête se situe dans l’univers du « raggare », une culture fan de rock’n’roll, de bastons, de tatouages et de vieilles voitures américaines. C’est dans ce milieu, qu’elle semble bien connaître, que Lisa va devoir découvrir où se trouve Anton Wiger, lui qui n’aurait raté le rassemblement annuel du Motorcity pour rien au monde.

Sylvain Runberg, qui navigue entre la France et la Suède, a choisi de situer son récit dans une petite ville de suédoise où Lisa Forsberg vient d’intégrer la police locale. De retour dans son village natal, Lisa est, tout comme le lecteur d’ailleurs, confronté à la disparition d’Anton Wiger, qu’elle a pour mission de retrouver accompagnée de son collègue…. Le scénario de Sylvain Runberg est solide est extrêmement bien ficelé. Le lecteur sent immédiatement que le scénario de Sylvain Runberg est bien documenté et que les personnages sont campés avec soin. Le lecteur embarque avec facilité dans cette histoire, pas aussi simple qu’il n’y parait de prime abord. Au-delà du polar en lui-même, le scénariste a choisi de jouer sur les relations avec les personnages, la relation père/fille d’une part, la relation entre collègues policier et la confrontation avec d’anciens camarades d’écoles. Sylvain Runberg capte efficacement l’attention du lecteur jusqu’au dénouement.

Motorcity, Sylvain Runberg, Philippe Berthet, Dargaud
Motorcity, Sylvain Runberg, Philippe Berthet, Dargaud-page2-1200
Motorcity, Sylvain Runberg, Philippe Berthet, Dargaud-page3-1200
Motorcity, Sylvain Runberg, Philippe Berthet, Dargaud-page4-1200
Motorcity, Sylvain Runberg, Philippe Berthet, Dargaud-page5-1200
Motorcity, Sylvain Runberg, Philippe Berthet, Dargaud-page6-1200

Que dire du dessin de Philippe Berthet. Il est beau, élégant et précis. C’est un véritable plaisir d’étudier chaque planche et chaque case. Il peint avec beaucoup de réalisme la campagne suédoise et certaines scènes sont criantes de vérités grâce à l’attention portée aux expressions des personnages.

Motorcity est un excellent polar qui s’ajoute à la collection Ligne Noire. Outre l’enquête policière rondement menée, les auteurs ont su développer une vraie tension, glaçante, qui capte et interpelle le lecteur de la première à la dernière page.

Motorcity
64 pages
Philipper Berthet – Sylvain Runberg
Dargaud
Parution : 18 janvier 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.