Nailbiter #3, la critique

Nailbiter #3, L'odeur du sang, Glénat, Williamson, HendersonGlénat Comics publient L’odeur du sang, la suite de Nailbiter, un thriller horrifique des plus efficaces.

Buckaroo, Oregon. Alors qu’il enquête sur la disparition de son meilleur ami, l’agent Nicolas Finch de la NSA fait équipe avec le diable en personne : Edward Nailbiter, tueur psychopathe réputé pour dévorer les ongles de ses victimes. Ensemble, ils découvrent que cette affaire a sans doute un lien avec le fait que cette petite bourgade paumée des États-Unis a vu naître 16 des pires serials killer de l’Histoire. La clé de cette morbide énigme se cache-t-elle dans l’esprit malade de Nailbiter ?

Après un deuxième tome franchement décevant, qui ne faisaient par ailleurs pas vraiment avancer le récit, le troisième tome de Nailbiter, L’Odeur du sang, est un récit convaincant qui se recentre sur le cœur du sujet. Joshua Williamson fait, en effet, progresser l’intrigue de manière significative en dévoilant enfin un peu des mystères qui entourent Buckaroo, tout en conservant sous le coude certaines révélations pour les prochains tomes. L’auteur ferme des pistes et en ouvre d’autres pour maintenir le lecteur en haleine et le rendre complétement addictif, ce qui fonctionne parfaitement. Warren se confesse enfin et, de fait, prend plus d’importance au cœur du récit. Son personnage est également plus torturé et complexifié, ce qui apporte beaucoup au récit.

Nailbiter #3, L’odeur du sang, Glénat, Williamson, Henderson
Nailbiter #3, L’odeur du sang, Glénat, Williamson, Henderson
Nailbiter #3, L’odeur du sang, Glénat, Williamson, Henderson
Nailbiter #3, L’odeur du sang, Glénat, Williamson, Henderson

Mike Henderson rend une nouvelle fois une très belle copie. Son dessin est très dynamique et très expressif. Le découpage mis en place par le dessinateur est efficace, et accompagné par une mise en couleur sombre, plonge le lecteur dans une ambiance glauque idéale à cette série.

Nailbiter est un excellent thriller horrifique captivant et angoissant à souhait. Après un tome 2 décevant, L’odeur du sang redresse la barre. Vivement la suite !

 

Nailbiter #3
L’odeur du sang
128 pages
Joshua Williamson – Mike Henderson
Glénat Comics
Parution : 07 juin 2017

 

Retrouvez également nos chroniques des précédents albums de Nailbiter : Le sang va couler (T1) et Les liens du sang (T2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.