Natacha #22, la critique

Natacha #22Natacha, la célèbre hôtesse de l’air, est de retour chez Dupuis avec cette nouvelle aventure, l’Epervier bleu, qui se déroule dans les mers du Sud !

Poursuivant la lecture du journal de sa grand-mère, Natacha fait revivre les aventures de son aïeule, tout aussi sexy que sa petite-fille, et du grand-père de Walter, dans l’immédiat après-guerre. En route pour l’Europe, qu’ils rejoignent par voie maritime, ils se retrouvent aux prises avec l’ignoble Blackmoon, pirate, voleur et meurtrier sans foi ni loi, prêt à tout pour une poignée de perles fines. Lancés à ses trousses pour venir en aide à Jane, dont Blackmoon a tué le frère pour lui dérober le plan localisant la fameuse « île aux perles », ils vont découvrir que l’île tant convoitée n’est pas si déserte qu’elle en a l’air…

Sur un scénario posthume de Sirius, François Walthéry nous propose une aventure qui ne met pas en scène Natacha mais son intrépide aïeule. Si sympathique qu’elle soit, si bleues que soient les mers du sud, il est vraiment dommage de ne pas retrouver la « vraie » Natacha dans ses propres aventures dans les airs.

L’histoire est évidemment rythmée et prenante, avec pleins de rebondissements…  Les personnages mis en scène sont « visuellement » connues puisque les aïeux sont les sosies parfaits de Natacha et Walter. Mais on suit les aventures de la grand-mère de Natacha…. Par ailleurs, le personnage d’Aïcha n’a que peu d’intérêt dans le scénario et on ne sait pas clairement d’où elle vient.

Graphiquement, comme toujours, c’est beau. Du bon Walthéry qui nous propose en prime des scènes assez sexy de son héroïne. L’ensemble est dynamique et plein de charme, et Natacha reste toujours aussi jolie.Natacha #22Si on apprécie forcément le retour de Natacha, on reste déçu de ne pas avoir une véritable aventure de l’hôtesse de l’air. Rendez-nous avions, aéroports, cockpit, détournement et tout le reste ! Natacha n’est que meilleure que lorsqu’elle s’envoie en l’air. Malheureusement, cela ne sera pas pour tout de suite car un 23ème tome sera est prévu pour conclure l’Epervier Bleu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.