R.U.S.T. #3, la critique

R.U.S.T #3, White Strike, Blengino, Nesskain, DelcourtAvec White strike, Luca Blengino et Nesskain signent la conclusion de leur trilogie qui met en scène des humains, terrés dans les bas-fonds de la Terre, à la lutte contre une espèce extra-terrestre très puissante.

Rayée de la surface de la Terre par des robots géants, l’humanité place son destin entre les mains des pires criminels…La Robots Units Shock Team a volé en éclats. Pendant que Draxler est rappelé à Zemrude pour défendre la ville contre Firecracker, Angel et Becky sont de retour auprès de Furinkan. Le moment est venu pour eux d’apprendre les secrets du C.S.T.U., des Robots Units et des S-Cats, avant de partir en Antarctique pour l’ultime bataille. Une véritable mission-suicide menée contre White Strike, le plus ancien et le plus puissant des envahisseurs…

Après un premier tome original et plutôt bluffant qui mettaient en scène des criminels devenus héros de l’espèce humaine, la trilogie R.U.S.T se conclut avec la publication du troisième tome White strike. Comme dans le second tome, le récit est centré sur les combats entre S-Cats et Robots Units, délaissant les nombreuses possibilités nées de la psychologie des personnages, anciens criminels devenus héros de l’humanité et toujours rongés par leurs démons. Seuls les personnages de Becky et Angel sont vraiment mis en avant dans ce troisième tome sans toutefois s’aventurer à les traiter avec profondeur. Excepté cette remarque, Luca Blengino livre un bon récit, bien mené entre actions et bagarres, et quelques rebondissements qui permettent de tenir le lecteur en haleine.

R.U.S.T #3, White Strike, Blengino, Nesskain, Delcourt
R.U.S.T #3, White Strike, Blengino, Nesskain, Delcourt
R.U.S.T #3, White Strike, Blengino, Nesskain, Delcourt
R.U.S.T #3, White Strike, Blengino, Nesskain, Delcourt
R.U.S.T #3, White Strike, Blengino, Nesskain, Delcourt

Graphiquement, Nesskain parvient à embarquer le lecteur dans son univers particulier. Le dessinateur en met pleins les yeux avec des dessins pleines pages et des couleurs vives. On regrette cependant un manque de visibilité dans les scènes de combats entre Robots Units et S-Cats qui créé une certaine confusion dans les chocs entre combattants.

Dès le premier tome, R.U.S.T a marqué les esprits avec sa ressemblance avec Evangelion mais surtout par l’originalité du scénario de faire d’’anciens criminels de vrais héros. Au fil des albums les auteurs ont recentré le récit sur l’action et les combats entre bons et méchants, mettant de côté le sel de cette trilogie, à savoir la psychologie des personnages. Mais les scènes d’actions, les combats très graphiques et les nombreux rebondissements font de R.U.S.T une belle trilogie qui ravira les passionnés de science-fiction !

 

R.U.S.T #3
White strike
Luca Blengino- Nesskain
Delcourt
Parution : 30 novembre 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.