Red Skin #2, la critique

Red Skin #2, Jacky, Xavier Dorison, Terry Dodson, GlénatXavier Dorison et Terry Dodson reviennent avec le tome 2 de Red Skin, la nouvelle super-héroïne sexy et funky…

Le Charpentier s’est révélé beaucoup plus fort que prévu… À l’issue d’un terrible affrontement, Vera a malgré tout réussi à s’en défaire, le laissant pour mort au fond du fleuve. Débarrassés de cet adversaire, l’agent d’élite du Kremlin peut à présent mener à bien sa mission : devenir la nouvelle coqueluche des américains en endossant le costume de la super-héroïne Red Skin. Mais la jeune femme a un autre projet en tête : tourner dans le film X The Farm, que la puritaine Jacky Core cherche à interdire à tout prix, bien parti pour devenir le plus grand porno de tous les temps !

Véra Yelnikof, un des meilleurs agents de l’URSS, a été envoyée aux Etats-Unis par le Kremlin afin de devenir la nouvelle super-héroïne du pays, et espionner l’ennemi de l’intérieur. Devenue Red Skin, la jeune femme, par ailleurs assistante de Lew Gerner, réalisateur de films pornos, affronte Le Charpentier, un super vilain soutenu par les intégristes de la puritaine Jacky Core et devient peu à peu l’héroïne souhaitée par l’URSS. Ce deuxième tome de Red Skin est tout aussi décapant  et décoiffant que le premier tome. Le scénario de Xavier Dorison mêle savamment espionnage, action, parodie et second degré, le tout à la sauce super-héros faisant de ce second tome un album rythmé et captivant. Xavier Dorison n’omet pas, par ailleurs, de porter un regard critique sur la société américaine en dénonçant son système de santé américaine et le double visage de cette Amérique où se combattent puritanisme et libéralisme.

Red Skin #2, Jacky, Xavier Dorison, Terry Dodson, Glénat
Red Skin #2, Jacky, Xavier Dorison, Terry Dodson, Glénat
Red Skin #2, Jacky, Xavier Dorison, Terry Dodson, Glénat
Red Skin #2, Jacky, Xavier Dorison, Terry Dodson, Glénat

A cela s’ajoutent les superbes dessins de Terry Dodson, tout en efficacités et e dynamismes. Le dessinateur excelle dans les scènes de combats et prend un certain plaisir à dessiner la belle et plantureuse Véra dans des poses très sexy. Un vrai régal pour les yeux !

Quand le plus grand super-héros américain est une espionne russe, on se retrouve avec un album efficace et divertissant. Cet album confirme la qualité de cette série et permet de passer un excellent moment.

 

Red Skin #2
Jacky
56 pages
Xavier Dorison – Terry Dodson
Glénat
Parution : 29 juin 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.