Redsun #1, la critique

Redsun #1, Mon Frère, éditions KamitiLa jeune maison d’édition Kamiti propose son tout premier album, Redsun, un récit de science-fiction imaginé par Stéphane Louis et Allsandra de Bernardis.

Au 22ème siècle, dans le système planétaire Red sun, les hommes sont en voie d’extinction. Contrôlés par une race supérieure à cause d’un implant génétique, ils ne peuvent pas se rebeller. Mais un incident redonnera l’espoir d’une rébellion…

Pour une nouvelle maison d’édition, lancer et publier son tout premier album n’est pas vraiment une chose aisée. Pourtant, avec Mon frère, premier tome de Redsun, les éditions Kamiti ne font pas les choses à moitié en proposant un récit très abouti. Au scénario, on retrouve Stéphane Louis, spécialiste SF, qui nous embarque au 22ème siècle dans un système planétaire où les Hommes, asservis et en voie de disparition, vont tout faire pour se rebeller de l’ordre établi. Comme souvent lorsqu’une nouvelle série débute, on ressent quelques petites longueurs en début de récit pour introduire ce nouvel univers, exposer les tenants et aboutissants de l’intrigue et présenter les personnages. Cependant ce sentiment s’estompe assez vite et on se laisse embarquer dans ce récit finalement plutôt immersif et captivant. L’intrigue gagne en tension au fur et à mesure du récit pour se terminer sur un cliffhanger en fin d’album laissant présager une conclusion prometteuse.

Redsun #1, Mon Frère, éditions Kamiti
Redsun #1, Mon Frère, éditions Kamiti
Redsun #1, Mon Frère, éditions Kamiti
Redsun #1, Mon Frère, éditions Kamiti
Redsun #1, Mon Frère, éditions Kamiti
Redsun #1, Mon Frère, éditions Kamiti
Redsun #1, Mon Frère, éditions Kamiti
Redsun #1, Mon Frère, éditions Kamiti

La dessinatrice Ale (Alessandra de Bernardis) est parfaitement à son aise et à son avantage dans cet univers. Les personnages sont très expressifs et les décors, tant les vaisseaux que les paysages et stations spatiales, sont réussis.

Ce premier tome de Redsun, publié par la toute jeune maison d’édition Kamiti, est prometteur. Si le scénario reste toutefois assez classique, les dessins explosifs d’Alessandra de Bernardis finissent de convaincre. En attendant le deuxième tome…

 

Redsun #1
Mon frère
56 pages
Stéphane Louis – Alessandra de Bernardis
Kamiti
Parution : 26 avril 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.