Sangre #2, la critique

Sangre, Fesolggio l'Inexorable Fâcheux, Soleil, Arleston, FlochAprès un premier tome prometteur, Christophe Arleston et Adrien Floch signent la suite de Sangre avec Fesolggio l’Inexorable Fâcheux.

Sangre pourchasse Fesolggio sur Tarasque, où les plus talentueux artistes protègent la population des fluves assassines. Jadis, le jeune Fesolggio était de ceux là, un peintre et un sculpteur de génie, dont le charme et le talent en avaient fait la coqueluche de la noblesse. Aujourd’hui, c’est un alcoolique, un raté oublié de tous que Sangre va retrouver. Mais quel intérêt de lui donner la mort s’il l’attend avec impatience ? C’est l’artiste virtuose que Sangre veut punir et non l’épave…

Sangre poursuit sa vengeance contre les meurtriers de ses parents. Dans ce deuxième tome, cette quête vengeresse l’amène sur Tarasque, un monde où l’art est le seul rempart contre la mort, à la recherche de Fesolggio, l’un des sombres écumeurs responsable de son malheur. La recherche de ces sept tueurs éparpillés dans 7 univers différents est une excellente idée qui permet à Christophe Arleston de proposer des albums aux couleurs différentes tout en continuant de développer le caractère de son héroïne. Les possibilités sont infinies et Christophe Arleston les exploite au maximum. Le scénariste invente ici un monde régie où l’art est roi car il permet de protéger la population des fluves assassines. Fesolggio était l’un des artistes réputés qui aidaient à préserver ce monde jusqu’à ce qu’il tombe dans l’alcool… C’est une très bonne idée, très originale, d’utiliser l’art comme un bouclier protecteur. L’autre force de ce récit est de monter Sangre sous un nouveau jour qui qui la voit aider un homme à se reconstruire pour mieux le détruire par la suite… On ressent quelques lenteurs au début de récit, en raison de la nécessité de présenter cet univers, et on regrette que Sangre soit en retrait de ce récit. Le deuxième tome de Sangre reste une réussite qui nous embarque dans une aventure captivante.

Sangre, Fesolggio l’Inexorable Fâcheux, Soleil, Arleston, Floch
Sangre, Fesolggio l’Inexorable Fâcheux, Soleil, Arleston, Floch
Sangre, Fesolggio l’Inexorable Fâcheux, Soleil, Arleston, Floch
Sangre, Fesolggio l’Inexorable Fâcheux, Soleil, Arleston, Floch
Sangre, Fesolggio l’Inexorable Fâcheux, Soleil, Arleston, Floch

Les dessins d’Adrien Floch sont absolument superbes, tant les décors que les personnages. Adrien Floch propose un univers riche et s’amuse à dévoiler des œuvres artistiques des plus originales. Le seul petit bémol serait le manque de violence dans le dessin, ce qui dénote avec la volonté de vengeance qui habite Sangre.

Si on ressent quelques petites lenteurs et malgré une héroïne quelque peu en retrait dans ce deuxième tome, Fesolggio l’Inexorable Fâcheux n’en reste pas moins un bon album original et efficace à souhait.

 

Sangre #2
Fesolggio l’Inexorable Fâcheux
56 pages
Christophe Arleston – Adrien Floch
Soleil
Parution : 4 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.