Sept Frères, la critique

Sept Frères Convard – Jean-Christophe Camus – Hervé Boivin - DelcourtSecond tome de la nouvelle saison de SeptSept frères, de Didier Convard, Jean-Christophe Camus et Hervé Boivin, met en scène 7 francs-maçons devant faire face à un traître.

En 1943, leur réseau de Résistance a été décimé. Les hommes qui le composaient, tous francs-maçons, se vouaient une confiance aveugle. Ils ne pouvaient imaginer qu’un traître les vendrait aux Allemands. La paix revenue, ils ne sont plus que sept survivants, qu’une seule pensée anime désormais : la vengeance ! De nouveau réunis dans leur loge, ils tentent de faire éclater la vérité en réveillant les spectres du passé.

Didier Convard et Jean-Christophe Camus signent un huis-clos étouffant dans la franc-maçonnerie qui voit s’affronter 7 frères dans le but de trouver le traître les ayant trahis pendant la Seconde Guerre Mondiale. Entre les règlements de compte, les scénaristes usent de (trop) nombreux flashbacks pour replacer les faits dans leur contexte, ce qui ne facilite pas la lecture du récit, d’autant que l’on apprend l’existence d’un traître qu’en milieu d’album. Bien mise en scène, l’idée de départ de ce scénario est plutôt très bonne et les scénaristes font monter le suspens tout au long de l’album. Le lecteur s’attend à chaque page que le récit s’emballe et qu’un rebondissement inattendu fasse basculer le récit. Sauf que ce n’est pas vraiment le cas. De plus, l’effet de surprise final laisse un peu sur sa faim…

Sept Frères Convard – Jean-Christophe Camus – Hervé Boivin - DelcourtGraphiquement, les dessins d’Hervé Boivin sont plutôt agréables. Avec son trait réaliste et classique, il réussit à retranscrire l’ambiance pesante du huis-clos.

Ce nouvel album de la série Sept ravira les fans de la série et d’ésotérisme. Il manque cependant de rebondissements qui auraient rendu cette histoire plus réussie !

 

Sept Frères
Didier Convard – Jean-Christophe Camus – Hervé Boivin
Delcourt
Parution : 13 janvier 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.