Sherlock Holmes Society #4, la critique

Sherlock Holmes Society #4 - Contamination - Sylvain Cordurié - Ronon Toulhoat - SoleilSylvain Cordurié signe, avec Contamination, le dernier volet de Sherlock Holmes Society, audacieuse série consacrée aux nouvelles aventures de Sherlock Holmes.

À force de persévérance, Sherlock Holmes a contraint le Concile – le groupe de fanatiques religieux ayant causé la perte de Keelodge – à se révéler. Il sait maintenant quel dessein ils poursuivent, mais cette découverte lui a coûté cher. Isolé et affaibli, il est livré à la férocité des créatures qui ont envahi Londres. Si son destin comme celui de la ville semblent scellés, il reste encore un espoir d’empêcher la victoire des ennemis de l’Angleterre. Un espoir que le détective ne peut toutefois incarner à lui seul…

Sylvain Cordurié clôt brillamment cette aventure de Sherlock Holmes. Maintenant que l’adversaire est connu et que le plan machiavélique du Concile a été dévoilé, Sherlock Holmes va devoir s’associer avec le Docteur Jekyll pour vaincre le danger qui menace Londres. Dans ce quatrième tome, le scénariste dévoile un Sherlock Holmes intrépide et loin d’être si parfait qui va devoir prendre des risques inconsidérés pour sauver Londres et vaincre l’armée de zombies et le Concile. Plus musclé, ce dernier volume de la série, mené tambours battants, est aussi plus rythmé avec plus d’actions et de rebondissements.

Sherlock Holmes Society #4 - Contamination - Sylvain Cordurié - Ronon Toulhoat - SoleilRonan Toulhoat, qui signait jusqu’à présent les couvertures des précédents albums, signe les dessins de ce quatrième album. A chaque album, le dessinateur change, ce qui a permis une publication rapide de la série. Homogène d’un album à l’autre, le résultat graphique est à chaque fois superbe. En effet, le lecteur en prend plein les yeux. Tant les héros, sombres et combattifs, que les décors de ce Londres historique sont magnifiques et énergiques.

Sylvain Cordurié revisite le mythe de Sherlock Homes de façon innovante et audacieuse en mixant de nombreuses références littéraires. A la fois sombre et prenant, Contamination clôt cette aventure de fort belle manière. On est déçu que l’aventure s’arrête déjà. Allez hop, on relit le tout ! En attendant une nouvelle saison ?

 

Sherlock Holmes Society #4
Contamination
Sylvain Cordurié – Ronan Toulhoat
Soleil
Parution : 27 janvier 2016

 

2 réactions sur “ Sherlock Holmes Society #4, la critique ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.