Silas Corey #4, la critique

Silas Corey #4 - Le Testament Zarkoff - Fabien Nury - Pierre Alary - GlénatFabien Nury et Pierre Alary terminent le deuxième dyptique de Silas Corey consacré au Testament Zarkoff dans une Allemagne à l’orée du Nazisme.

Infiltré en Bavière, Silas Corey n’a pas pu mettre la main sur l’héritier de la mère Zarkoff. Il a néanmoins retrouvé sa femme, Nina Zichler. Silas a surtout découvert le triste état dans lequel se trouve cette Allemagne sortant de la guerre… En faillite, le pays traverse une crise profonde. La colère gronde parmi le peuple et un mouvement, foncièrement antibolchévique et antisémite, commence à prendre de l’ampleur. S’inspirant des exploits mythologiques du dieu Wotan, ce mouvement milite pour la restauration de la grandeur de l’Allemagne. Et celui qui est à sa tête pourrait bien être le même qui cherche à s’emparer de l’empire Zarkoff… S’il veut empêcher ça, Silas doit à tout prix protéger Nina, pourchassée et menacée de mort. Mais derrière eux, l’Histoire est déjà en marche… et elle n’est pas belle à voir.

Un an après la parution de la première partie du récit, les éditions Glénat publient la suite et fin du Testament Zarkoff. Au scénario, Fabien Nury poursuit son récit de façon rythmée et très efficace dans un contexte historique précis. A peine la Première Guerre Mondiale terminée, les premiers relents du Nazisme commencent à se faire sentir en Allemagne où Silas Corey se démène pour chercher l’héritier de l’empire Zarkoff. Le récit de Fabien Nury est toujours aussi sombre (jusque dans les couleurs de l’album) et aussi musclé et décapant allant jusqu’à nous montrer le héros dans des attitudes extrêmes et surprenantes. La personnalité de Silas Corey est ainsi étoffée au cours de ce nouveau dyptique. L’ambiance est pesante à souhait et l’on sent monter en puissance le fascisme ambiant qui attend son heure….

Silas Corey #4 - Le Testament Zarkoff - Fabien Nury - Pierre Alary - GlénatGraphiquement, le travail de Pierre Alary est (toujours) beau. On est émerveillé devant le travail de l’auteur. Tant les décors et les paysages, les rues de Munich et les personnages vivants et très expressifs sont superbes. Sans oublier de dire que les scènes d’actions et de combats sont très réalistes. Le dessinateur navigue toujours pour cette série entre moderne et rétro avec son trait efficace et élégant. On retrouve dans ce 4ème album un découpage extrêmement efficace avec de nombreuses cases horizontales. Un dessin idéalement mis en couleur par Bruno Garcia. Bravo !

Fabien Nury et Pierre Alary réussissent leur pari. Avec ce 4ème album, ils ont installé une nouvelle et excellente série très efficace mêlant espionnage, conflit politique, action et humour. Le Testament Zarkoff est forcément à mettre dans toutes les mains !

 

Silas Corey #4
Le Testament Zarkoff #2
Fabien Nury – Pierre Alary
Glénat
Parution : 13 janvier 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.