Sillage #17, la critique

Sillage #17 - Grands Froids - DelcourtJean-David Morvan et Philippe Buchet nous livrent leur album de Sillage annuel. Grands Froids est le 17ème album de la série publié chez Delcourt.

Le passé de Nävis ne cesse de revenir la hanter… Le Magister lui a confié une mission secrète qu’elle a été contrainte d’accepter. Elle doit voler un objet exceptionnel dans un musée, sur un monde en pleine guerre civile. Tout cela serait pour elle proche de la routine si cette opération n’avait pas lieu sur TRI-JJ 768, la planète de Clément Vildieu, son premier grand amour et le père de son enfant….

C’est toujours un plaisir de retrouver Nävis, l’énergique et intrépide agent de Sillage. Cependant depuis quelques aventures et la découverte de l’existence de son fils, Yannseï, l’Héroïne perd de sa spontanéité et de son insouciance. Dans Grands Froids, en envoyant Nävis en mission sur TRI-JJ 768, les auteurs approfondissent la relation mère/fils mais surtout présente Yannseï à son père dans une séquence émotion…

Malgré ceci, le tome 17 de Sillage renoue avec l’action en regrettant qu’aucune scène ne se déroule cette fois-ci dans l’espace. Jean-David Morvan signe un scénario efficace et rythmé. Il débute avec une mission simple de cambriolage et prend très vite un tour plus surprenant. L’album mêle action, trahison, émotion et propose une fin sous forme de cliffhanger… plutôt intéressante. Le scénariste en profite pour introduire un nouveau personnage que nous aurons sans nul doute l’occasion de recroiser très bientôt.
Un (petit) reproche pourrait être fait sur la trame du scénario dans lequel Jean-David Morvan commence son histoire en plaçant ses protagonistes directement en situation, puis nous explique quelques pages plus loin comment et pourquoi ils en sont arrivés là… On n’aimerait seulement pas que cette façon de faire devienne une habitude… mais c’est un détail.

Sillage #17 - Grands Froids - Delcourt

Côté graphique, Philippe Buchet nous fait vraiment plaisir. De beaux engins mécaniques comme le « Rutilant IV », de beaux personnages et des décors soignés tels que le dessinateur sait si bien le faire. On aime.

Grands Froids, le 17ème album de la série Sillage est un bon album. On sent que les auteurs ont souhaité clore le chapitre sur la découverte de l’existance de Yannseï avec la présentation du père et c’est tant mieux ! Le cliffhanger annonce un 18ème album plein d’actions et de surprises.

 

Sillage #17
Grands Froids
Jean-David Morvan – Philippe Buchet
Delcourt
Parution : 24 Septembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.