Space Wars, la critique

Space Wars - Monsieur Pop Corn - Baba - Lapuss' - TartuffAu moment où tout le monde ou presque a les yeux tournés vers les salles obscures pour la sortie du nouvel opus de La Guerre des étoiles, Le réveil de la force, Monsieur Pop Corn édition publie Space Wars, une BD qui parodie Star Wars et son univers.

Lorsque Bad Fader et son empire enlèvent la princesse Layla, les rebelles n’ont d’autre choix que de partir à sa recherche. Duke Grasshopper, apprenti djedaï sous l’aile de maître Yolo, décide de prendre les choses en main accompagné de Dan Lobo et Stewbacca ainsi que de droïdes aux looks aussi ridicules que leurs noms.

Quand Baba, Tartuff et Lapuss’ décident de revisiter l’univers intergalactique de Star Wars, il est fort à parier que ça va décaper. Et bien, c’est totalement le cas. Les scénaristes revisitent d’une manière drôle et déjantée La Guerre des étoiles et ne se gênent pas pour développer une version plutôt potache, irrévérencieuse mais totalement hilarante. On retrouve Maître Yolo, Dan Lobo, Bad Fader ou encore Stewbacca dans des gags d’une page très efficaces aux dialogues marrants qui suivent la chronologie des épisodes 4 à 6 de La Guerre des étoiles.

Space Wars - Monsieur Pop Corn - Baba - Lapuss' - TartuffGraphiquement, on retrouve l’univers Star Wars à la sauce Baba. Les personnages sont immédiatement reconnaissables mais sont parfaitement caricaturés, faisant ainsi du jeune djedaï un puceau à la recherche de nouvelles expériences. Le dessinateur s’est amusé à reproduire l’univers de Star Wars, des personnages au Faucon Millénium, et cela se voit !

Space Wars surfe indéniablement sur l’actualité cinématographique mais est une parodie drôle et décalée qui amusera les fans et non fans de Luke Skywalker et ses amis.

 

Space Wars
Baba – Tartuff – Lapuss’
Monsieur Pop Corn
Parution :  10 décembre 2015

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.