Sticky Pants #2, la critique

Sticky Pants Goes On - Monsieur Pop CornLes Super-héros les plus délurés sont de retour avec Sticky Pants Goes On de Tony Emeriau et Xav.

On ne peut pas passer son temps à sauver la populace, il faut aussi s’amuser et comme tout ce que font les super-héros, leurs loisirs sont aussi hors normes… Toujours aussi déchaînés, encore plus dénudés et surtout encore plus dévergondés, les super-héros, mais aussi les super-vilains, sont vraiment sans limite….

Tony Emeriau et Xavier remettent le couvert et nous dévoilent, en conservant une grande liberté de ton, un nouveau pan de l’intimité de nos super-héros préférés.

Au scénario, Tony Emeriau nous replonge dans l’intimité des super-héros et le moins que l’on puisse dire c’est que ses idées sont toujours aussi folles et drôles. Irrésistiblement drôle même ! Il parvient à renouveler les gags en exploitant davantage certains super-héros et avec l’arrivée des super-vilains dans la place. Bien évidemment, dans la lignée du premier tome, le deuxième tome est aussi trash et plutôt cru, totalement dans le politiquement incorrect.
Et le talent de Tony Emeriau est de placer tous ces super-héros et super-vilains dans des situations hallucinantes, chaudes et sexuellement très explicites à hurler de rire… Si bien que la BD n’est évidemment pas à mettre dans toutes les mains.

Sticky Pants Goes On - Monsieur Pop CornSticky Pants Goes On - Monsieur Pop Corn

Les dessins de Xav, en plus d’être particulièrement expressifs, sont très extrêmement efficaces. Il met parfaitement en situation les scènes décadentes imaginées pas Tony Emeriau.

Sticky Pants Goes On, c’est “trash” et irrésistiblement drôle. Et il faut bien l’avouer sans honte, on adore ça. Bref, vous pouvez sauter sur cette BD les pieds joints…

 

Sticky Pants #2
Sticky Pants Goes On
Tony Emeriau – Xav
Monsieur Pop Corn
Parution : 28 novembre 2014

1 réaction sur “ Sticky Pants #2, la critique ”

  1. Ping Sticky Pants, Fist them all, le jeu | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.