Raowl-Peaudane-laprincessequipue-Dupuis-Tebo

Raowl #2, la critique

Après avoir revisité La belle et la bête dans le premier tome de Raowl intitulé La belle et l’affreux, Tebo s’empare d’un nouveau conte et signe Peau d’âne la princesse qui pue, deuxième aventure de l’extravagant Raowl.

Les démonistes, Olivier Gay, GeyseR, Drakoo

Les Démonistes #1, la critique

Fans de fantasy, d’invocations et d’humour sous la ceinture, rejouissez-vous ! Vlad, le tome 1 de Démonistes d’Olivier Gay, GeyseR et Gibie vous transporte à Surin, alors que tout menace de partir a vau-l’eau.

A peu presque, Marc Dubuisson, Delcourt

A peu presque, la critique

Quelques semaines après la parution du tome 4 d’Ab Absurdo, Marc Dubuisson propose A peu presque, aux éditions Delcourt, dans lequel il transpose les problématiques actuelles à l’Histoire.

Les tuniques bleues, Dupuis, Beka, José Luis Munuera

Les Tuniques bleues #65, la critique

Suite au départ annoncé de Raoul Cauvin et au retard de Willy Lambil pour conclure leur dernière histoire commune qui doit paraître en 2021, les éditions Dupuis ont confié les rênes des Tuniques bleues à Beka et José Luis Munuera qui signent L’envoyé spécial, 65ème album de la série.

Ab Absurdo #4, Marc Dubuisson, Editions Lapin

Ab Absurdo #4, la critique

Marc Dubuisson, le roi du bonhomme bâton est de retour avec le quatrième tome d’Ab Absurdo, aux éditions Lapin. Ab Absurdo, c’est un mélange funky de strips sur l’actualité et …