Tintin – Le mythe du nouvel album

Hier, nous avons eu le droit au scoop de l’année : un nouvel album Tintin verra le jour…… mais en 2052.

Tintin

Nick Rodwell, en charge de la gestion de l’univers Tintin, l’a annoncé hier, une nouvelle aventure du célèbre reporter « verrait très probablement le jour » en 2052.

Nous ne sommes pourtant pas le 1er avril. Il ne peut donc s’agir d’une blague ou même d’une erreur. D’autant plus que tous les médias, Belge et Français, ont repris en masse l’information depuis hier.

L’information reste tout de même très étonnante puisque Hergé l’avait annoncé lui-même :

« Il y a certes des quantités de choses que mes collaborateurs peuvent faire sans moi et même beaucoup mieux que moi. Mais faire vivre Tintin, faire vivre Haddock, Tournesol, les Dupondt, tous les autres, je crois que je suis le seul à pouvoir le faire : Tintin c’est moi, exactement comme Flaubert disait « Madame Bovary, c’est moi ! ».

L’histoire était donc très claire. Hergé réfutait la création et la publication d’un nouveau Tintin après sa mort. Même si la question de l’héritage du créateur de Tintin n’a cessé de faire débat depuis la mort d’Hergé.

Et, hier, arrive l’annonce surprise. « Hergé n’avait pas envie que l’on crée d’autres histoires après lui mais nous aurons une nouveauté, un an avant que l’œuvre ne tombe dans le domaine public pour protéger les droits», a indiqué Nick Rodwell.

Car là est bien le sujet. Tintin tombera dans le domaine public en 2052. Il est donc indispensable de trouver une solution pour prolonger les droits autour de l’œuvre : «Une date si lointaine permet de prolonger les droits autour de l’œuvre, et d’éviter qu’une fois Tintin tombé dans le domaine public il ne soit utilisé «n’importe comment», ajoute Nick Rodwell.

Sous quelle forme Tintin reviendra-t-il ? Telle est la question, et la lutte entre Moulinsart, géré par Nick Rodwell, et les éditions Casterman, qui publie les aventures du célèbre reporter, promet d’être intéressante.

D’un côté, Nick Rodwell pencherait plutôt pour une bande dessinée, Benoit Mouchart, directeur éditorial chez Casterman, quant à lui se verrait «imaginer un roman». D’autres pistes sont aussi envisagées : des spin-off mettant en scène certains personnages secondaires comme le capitaine Haddock, le professeur Tournesol, ou encore les Dupondt. Si cette idée pourrait être appréciée par Benoît Mouchart, Nick Rodwell lui préférerait un film ou un dessin animé.

Mais soyons rassurés (ou pas), il leur reste une quarantaine d’année aux protagonistes pour choisir le meilleur scénario.

Une chose reste pourtant très surprenante dans la communication mise en place par Moulinsart et Casterman. Tous les médias ont annoncé la sortie d’un nouvel album en 2052, sauf le site internet officiel de Tintin.

Alors, la sortie d’un nouveau Tintin, mythe ou pas ? Blague ou pas ?

 

1 réaction sur “ Tintin – Le mythe du nouvel album ”

  1. Ping Joyeux anniversaire Tintin ! | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.