Traquemage #2, la critique

Traquemage, Le chant vaseux de la sirène, Lupano, RelomAprès un premier tome franchement réussi, Wilfrid Lupano et Relom prolongent le plaisir avec la suite de la plus improbable des quêtes, Le chant vaseux de la sirène, le tome 2 de Traquemage.

Tremblez, mages despotes ! Car en détruisant son cheptel, vous avez suscité la colère du plus investi des producteurs de pécadou ! Et il l’a vraiment mauvaise. L’odyssée vengeresse du Serment des pécadous mène Pistolin à Saint-Azur-en-Lagune, village lacustre dominé par le château de Kobéron, premier des mages sur sa liste funèbre. Mais notre héros doit d’abord convaincre les sirènes de l’aider à récupérer l’épée légendaire du Traquemage. Déjà qu’avec elle, ce n’est pas gagné ! Sans compter les rencontres imprévues. Comme avec Merdin l’Enchianteur par exemple…

Le premier tome de Traquemage avait créé la surprise lors de sa parution en 2015 par son univers et son originalité « paysanne » très plaisante. Il faut bien avouer qu’une BD avec pour personnage principal et héros un éleveur de brebis et producteur de fromage aussi corsé qu’odorant, ce n’est pas courant. Autant le dire tout de suite, cette suite est tout aussi réussie que le 1er tome, si ce n’est plus. En effet, au-delà du pitch de départ, on découvre que le récit de Wilfrid Lupano est une histoire plus complexe et plus complète qu’on ne pouvait l’imaginer de prime abord. L’univers médiéval à la sauce héroic Fantasy de Lupano est très complet et ne demande qu’à dévoiler tous ses secrets. L’humour inhérent est l’autre atout majeur dans la réussite de ce deuxième tome, et plus largement de cette série, dont les débuts sont vraiment très prometteurs.

Traquemage, Le chant vaseux de la sirène, Lupano, Relom
Traquemage, Le chant vaseux de la sirène, Lupano, Relom
Traquemage, Le chant vaseux de la sirène, Lupano, Relom
Traquemage, Le chant vaseux de la sirène, Lupano, Relom
Traquemage, Le chant vaseux de la sirène, Lupano, Relom

Aux dessins, Relom, avec un trait à mi-chemin entre réalisme et traitement humoristique, soigne les décors mais surtout ses personnages en leur donnant de vraies trognes, très expressives. Myrtille, la seule chèvre rescapée du troupeau du jeune berger, est habillement utilisée pour apporter une dose d’humour supplémentaire grâce à son traitement caricatural très réussi.

Avec ce deuxième tome de Traquemage, Wilfrid Lupano et Relom ont mis leur série sur de bons rails avec un univers original et intéressant et un humour décalé à souhait. C’est un album loin d’être vaseux et on en redemande forcément. Alors vivement la suite !

 

Traquemage #2
Le chant vaseux de la sirène
56 pages
Wilfrid Lupano – Relom
Delcourt
Parution : 25 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.