Tyler Cross, la critique

Tyler CrossTyler Cross vient de braquer 17 kilos d’héroïne pure appartenant à la Mafia. Il a 21.87 dollars en poche, un fusil à pompe, un Colt à la ceinture, et il est à pied, seul, au fin fond du Texas. Direction Black Rock, un bled paumé sous la coupe d’un magnat du pétrole et de ses fils. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les péquenauds de Black Rock se souviendront longtemps du passage du gangster dans leur ville !

Fabien Nury et Brüno signent avec Tyler Cross leur deuxième collaboration après Atar Gull. Et quelle collaboration ! Tyler Cross est une excellente BD, un très bon polar.

Côté scénario, rien d’innovant. Et pourtant Fabien Nury, avec ses références à l’Amérique des années 50, nous propose un scénario certes classique et cohérent mais surtout efficace. En somme, un bon polar noir : il y a du sexe et de la drogue, une jolie femme en détresse, la mafia, … bref ça tire dans tous les sens, ça tue à tout va, et on aime ça !

Tuler Cross

Graphiquement, les dessins de Bruno sont très bons, superbes. Le découpage et la mise en scène très « cinématographique » sont vraiment réussis. Les cases larges (4 à 5 bandes par planche), parfois sans bulles, font effet dès la première page. Les dessins accompagnent magnifiquement le scénario.

Pour tout dire, il est vraiment difficile de ne pas aimer cet album. 90 planches de pur plaisir pour un album à ne pas manquer. 35 000 exemplaires ont été vendus à ce jour et l’album a remporté le prix BD du magazine Le Point ainsi que le prix Fnac de la BD 2014. Preuves, s’il en faut, que Tyler Cross est une excellente BD !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.