Une aventure de Chlorophylle #1, la critique

Une aventure de Chlorophylle - Le Lombard - CouvertureGodi et Zidrou font revivre à Chlorophylle de nouvelles aventures aux éditions du Lombard.

Alors qu’il hiberne dans son terrier, Chlorophylle est réveillé en sursaut. Il est invité par le Roi Mitron 1er à se rendre sans attendre à Coquefredouille. Un nouveau complot en vue ? Non, il s’agit cette fois de venir assister à l’avant-première d’un film inspiré de ses exploits. Mais, comme toujours à Coquefredouille, les attentats ne sont jamais loin…

Chlorophylle, c’est ce petit, héros créé par Raymond Macherot en 1954, qui lutte, avec l’aide de son ami Minimum, le souriceau, contre le redoutable Anthracite, chefs des rats noirs. Ce dernier, assoiffé de pouvoir, est prêt à tout pour combattre et éliminer Chlorophylle ….

Avec la reprise imaginée par Godi et Zidrou, on retrouve Chlorophylle comme au bon vieux temps, mais avec tout de même une bonne touche de modernité.

Une aventure de Chlorophylle - Le Lombard - case page 47

En effet, le scénario de Zidrou offre plusieurs niveaux de lecture, ce qui permet d’intéresser tant les enfants que les adultes. De prime abord, le scénario est assez classique : en pleine sortie d’un film à sa gloire, Chlorophylle est confronté à un groupuscule qui réclame l’indépendance d’une partie de l’île à grand renfort de bombes et d’attentats. Mais au-delà de cette histoire habilement construite, Zidrou développe la personnalité des héros et leur conscience. Ainsi, Zidrou aborde des thèmes comme la descendance, l’amour et l’homosexualité. Le scénario et les personnages sont plus modernes, moins naïfs et plus complexes et toujours aussi intéressants et rythmés. Le cliffhanger de fin d’album, assez étonnant, promet une suite des aventures de Chlorophylle intéressante.

Une aventure de Chlorophylle - Le Lombard - Page 3

Graphiquement, Embrouilles à Coquefredouille est très réussit. Les personnages et les décors de Godi sont soignés. On remarque une multitude de petits détails amusants.

Une reprise c’est toujours risqué. Faut-il poursuivre l’œuvre originale ou bien la moderniser… Godi et Zidrou, en posant de nouvelles bases plus modernes mais aussi plus complexes, ont réussi le pari. Ils sont parvenus à relancer cette série en redéfinissant l’univers et les personnages. Embrouilles à coquefredouille, ce premier tome d’une aventure de Chlorophylle est une bonne surprise avec un très bon cliffhanger. Vivement la suite !

 

Une aventure de Chlorophylle #1
Embrouilles à Coquefredouille
Godi – Zidrou
Le lombard
Parution : septembre 2014

1 réaction sur “ Une aventure de Chlorophylle #1, la critique ”

  1. Ping Les nouvelles aventures de Sibylline #1, la critique | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.