Vermines #1, la critique

Vermines #1 - Le retour de Pénélope - Les Requins MarteauxVermines est une BD originale dont le projet est né en 2004 dans le magazine Ferraille illustré sous l’impulsion de Winshluss, son rédacteur en chef. 10 années plus tard, le premier tome de Vermines est édité par les éditions Requins Marteaux.

Dans les bas-fonds de Blattaville, mouches, blattes et autres insectes grouillants cohabitent dans un fourmillant chaos. Ils s’agitent, rampent, grattent et pullulent. Ils se reproduisent et se répandent partout. Mais au fond, ils sont comme nous. Ils aiment, souffrent et mangent des andouillettes. C’est dans un bar un peu glauque que s’entremêlent tous un tas d’histoires d’amour gâchées. Tandis que Gégé l’artiste tente de survivre en attendant impatiemment le jour de sa consécration, Péné la vedette fais son comeback dans sa ville natale. Vingt-ans plus tôt Gégé et Pénélope formaient un couple…

L’univers créé par Marc Pichelin est Guillaume Guerse est très abouti et superbement réussi. Ils ont su développer un univers très original où tous les personnages sont des insectes, véritable être vivants et humanisés, cohabitant dans un univers très riche.

Dans son scénario, Marc Pichelin développe un univers, Blataville, très riche et très original où se croisent et recroisent une multitude de personnages aussi étranges qu’étonnants. Le retour de Pénélope suit le parcours de 3 personnages principaux – Gégé, un artiste en devenir (ou pas), Markoz, ami de Gégé et écrivain raté ainsi que Pénélope, star de la chanson – dont les aventures vont se croiser et s’entremêler de façon très habile tout au long du récit. En mettant en scène les destins croisés de ces trois artistes, Marc Pichelin peint avec cynisme la misérable vie d’habitants d’une ville de province dans leur quête de développement personnel et de reconnaissance. Il dresse un monde cruel où règne la loi du plus fort de façon très drôle et piquante. Avec ses personnages très attachants, bien que narcissiques, ringards et prétentieux, Marc Pichelin signe un scénario efficace et très inventif.

Vermines #1 - Le retour de Pénélope - Les Requins Marteaux

Graphiquement, le résultat est à la hauteur du scénario. Dès les premières pages, le lecteur s’immerge dans les bas-fonds de Blattaville et n’en ressort qu’à la fin de la lecture. Le trait de Guillaume Guerse est très beau et efficace. Les personnages mi-insecte mi-humain sont plus vrais que nature tant dans leurs mouvements que dans leurs expressions. De plus, l’univers graphique développé par Guerse est très inventif et très riche. Une vraie réussite. La colorisation, tout en nuance de vert et de marron, est elle aussi très réussie tant elle apparaît cohérente avec l’univers des insectes.

Le retour de Pénélope, premier tome de Vermines, est un très bon album. Si au départ, le sujet pourrait en dégouter plus d’un, le récit efficace, intelligent et drôle saura plaire au plus grand nombre. Bref, un vrai bonheur !

 

Vermines #1
Le retour de Pénélope
Marc Pichelin – Guillaume Guerse
Les requins marteaux
Parution : 15 septembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.