Le Voyage des Pères #5, la critique

Le voyage des pères #5, Moshé, Paquet, David RatteDavid Ratte poursuit le second cycle du Voyage des Pères avec ce cinquième album, Moshé, publié par les éditions Paquet.

Jérusalem, an 33 de notre ère. Depuis l’échec de l’opération « Polus Botus », la confusion règne. Jésus et Alphée sont morts. Moshé et Amos ont disparu. Quintus Démétrius cherche Barabbas. Quant à Jonas et Simon … ils cherchent toujours leurs “Chrétiens de fils”. Autant le dire, tout ce petit monde est loin d’être au bout de ses surprises.

Ce cinquième album du Voyage des Pères est malheureusement un peu en dessous des précédents albums. Non pas que ce cinquième album soit moins drôle ou contienne moins de bons jeux de mots ou autres références amusantes, mais le lecteur a le sentiment que le récit et l’intrigue avance moins vite que dans l’album précédent. Ici, David Ratte s’intéresse avant tout à la traque de Barabbas et met en scène une multitude de personnage créant un chassé-croisé amusant mais manquant de rythme. Le lecteur croise de nouveau Jonas, ce qui laisse supposer que le 3ème et dernier tome de ce second cycle entraînera de nouvelles rencontres jubilatoires entre tout ce petit monde.

Le dessin de David Ratte est purement dans un style humoristique et caricatural qui convient parfaitement à son récit. Il est à la fois simple et très efficace. Le lecteur s’amuse à découvrir tous les petits détails anachroniques que David Ratte distille tout au long de son récit..

Si ce cinquième tome semble légèrement moins percutant que les précédents, c’est un vrai plaisir de retrouver l’univers de David Ratte, qui avec talent et humour, revisite l’arrivée du Messie. Le voyage des pères est une série à découvrir ! Vivement le tome 6, qui marquera la fin de ce cycle.

 

Le voyage des pères #5
Moshé
48 pages
David Ratte
Editions Paquet
Parution : 8 mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.