Wayne Shelton #12, la critique

Wayne Shelton #1é - No Return - Jean Van Hamme et Christian DenayerDans No return, le 12ème tome de Wayne Shelton, Jean Van Hamme et Christian Denayer emmènent leur mercenaire dans une nouvelle aventure.

Wayne Shelton n’aura pas pu profiter longtemps de son argent. L’IRS est passé par là et il doit accepter une mission très dangereuse. Sur l’échiquier mondial de l’énergie nucléaire, Wayne Shelton risque de n’être qu’un pion dans les mains des services secrets américains et israéliens….

Comme à son habitude, Jean Van Hamme signe un scénario décapant. Il maitrise parfaitement toutes les ficelles : un héros charismatique, une intrigue bien construite, de l’action et des rebondissements et un vrai méchant comme on les aime. Rythmé et sans temps mort, Jean Van Hamme a davantage centré son récit sur le Héros, Wayne Shelton, qui part en mission seul, un retour aux sources bienfaiteur.
Avec un scénario très efficace, plus percutant mais surtout plus réaliste que ceux des précédents albums, Jean Van Hamme signe certainement le meilleur album de la série.

Wayne Shelton #1é - No Return - Jean Van Hamme et Christian Denayer

Aux dessins, Christian Denayer rend une très belle copie. Son style est en parfaite adéquation avec le scénario, très dynamique et efficace. Du très beau boulot !

No return, le 12ème album de Wayne Shelton est une excellente aventure d’espionnage qui renoue avec les origines de la série.

 

Wayne Shelton #12
No return
Jean Van Hamme – Christian Denayer
Dargaud
Parution : 28 novembre 2014

1 réaction sur “ Wayne Shelton #12, la critique ”

  1. Ping Wayne Shelton #13, la critique | une Case en plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.