XIII #23, la critique

XIII #23 - Le message du martyr - DargaudLe message du martyr est le 23ème album de la série XIII dont le destin est entre les mains de Yves Sente et Iouri Jigounov depuis le tome 20.

Betty à l’hôpital, le mafieux Little Joe à ses trousses, le FBI l’accusant toujours d’actes terroristes : il est temps pour XIII de quitter les États-Unis. Paris-Bruxelles-Amsterdam-Leyde. Les recherches de son ami d’enfance Jim Drake et Annika, la jeune dealeuse aux cheveux roses, entraînent XIII sur les traces de son parrain. Un nouveau jeu de piste l’attend pour découvrir les secrets du Mayflower : « Toujours suivre la flèche Wampanoag »…

 

Le scénario d’Yves Sente est lent et ennuyeux. La place accordée à l’action, dans Le message du martyr est petite, l’album contenant beaucoup trop de textes et de bulles explicatives. Sans oublier, les renvois aux précédents albums de la série qui eux aussi sont beaucoup trop nombreux, rendant la lecture de ce 23ème tome peu digeste. Au final, le lecteur ne retient pas grand-chose de cet album qui, en outre, ne fait pas beaucoup avancer une intrigue, qui se perd dans ce jeu de piste mené à travers différents pays d’Europe. XIII #23 - Le message du martyr - Dargaud

Aux dessins, Iouri Jigounow a trouvé son rythme. Certes n’est pas William Vance qui veut, mais Iouri Jigounov assure le travail de façon sérieuse. On reste toutefois, comme pour les précédents albums déçus avec la coloration des planches qui dénature le travail du dessinateur.

Le message du martyr est un album décevant dans lequel on s’ennuie fermement. Etait-il nécessaire de poursuivre la série créée par Jean Van Hamme et William Vance ? Après la parution de 3 albums depuis la reprise, la réponse est clairement non. Il serait temps d’arrêter les frais et de laisser XIII trouver le repos. Bref, passez votre chemin !

 

XIII #23
Le message du martyr
Yves Sente – Iouri Jigounov
Dargaud
Parution : 28 novembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.