XIII Mystery #13, la critique

La collection XIII Mystery se termine avec la parution du tome 13, Judith Warner, avec Jean Van Hamme au scénario et Olivier Grenson au dessin.

Hantée par les crimes qu’elle a commis sur ordre par le passé, Jessica Martin, poursuivie par le FBI, tente d’échapper à son ancienne vie et se retrouve à Santa Barbara (Californie) où elle loue une chambre à Judith Warner au-dessus de la pharmacie de cette dernière. Les deux femmes ne se connaissaient pas, mais sont attirées l’une par l’autre. En outre, elles se découvrent un amour passé commun pour un certain amnésique à la tempe blanche. Seulement Judith, amateur d’amants d’un soir, se refuse à accepter l’idée d’être amoureuse d’une femme. Elle chasse donc Jessica, qui, repérée par ses poursuivants, doit fuir à nouveau. Mais en entraînant Judith avec elle, l’arme à la main. Leur fuite est évidemment houleuse. Tant par les dangers extérieurs qu’elles courent que par l’alternance de domination qu’elles exercent l’une sur l’autre, entre attirance et rejet. Leur fin de course sera très, très problématique.
Après un douzième tome consacré à Alan Smith assez raté, la collection XIII Mystery touche heureusement à sa fin avec la parution du treizième et dernier tome dédié à Judith Warner. A cette occasion, avouant volontiers que ce personnage féminin est son préféré, c’est Jean Van Hamme en personne qui conclut cette collection consacrée aux personnages secondaires de la série XIII. Contrairement aux autres auteurs qui ont choisis de raconter des événements avant ou pendant la série principale XIII, Jean Van Hamme a voulu raconter une histoire se déroulant après le 19ème tome de la série en faisant se rencontrer Judith Warner et Jessica Martin.
Le résultat est malheureusement décevant. Jean Van Hamme propose un road-movie, certes efficace et dense, mais sans grande surprise à l’exception de l’idylle entre Judith Warner et Jessica Martin. Finalement, on regrette vraiment de ne pas en découvrir davantage sur l’héroïne dans un album où les références à l’univers principal et au livre XIII Mystery, dont on voit la couverture à plusieurs reprises, sont trop nombreuses et ne permettent pas de s’affranchir réellement de la série mère.

XIII Mystery, Judith Warner, Dargaud, Jean Van hamme, Olivier Grenson
XIII Mystery, Judith Warner, Dargaud, Jean Van hamme, Olivier Grenson
XIII Mystery, Judith Warner, Dargaud, Jean Van hamme, Olivier Grenson
XIII Mystery, Judith Warner, Dargaud, Jean Van hamme, Olivier Grenson
XIII Mystery, Judith Warner, Dargaud, Jean Van hamme, Olivier Grenson

C’est graphiquement que l’on prend du vraiment plaisir grâce au travail très réussi d’Olivier Grenson. Son style très réaliste offre de très belles scènes à la fois dynamiques et très lisibles.

La collection XIII Mystery se termine avec la parution d’un 13ème tome consacré à Judith Warner assez décevant. Vraiment dommage d’autant que les possibilités autour de ce personnage semblaient bien plus vastes…

 

XIII Mystery #13
Judith Warner
56 pages
Jean Van Hamme – Olivier Grenson
Dargaud
Parution : 19 octobre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.