Zef’hir lutte contre la Mucoviscidose

ZeFHIR lutte contre la mucoviscidoseL’univers de la BD et de l’illustration se réunit pour aider la recherche sur la mucoviscidose…

Le projet Zef’hir, porté par l’association Gaétan Saleün, a un double objectif. Dans un premier temps, il s’agit de collecter des fonds pour aider la recherche sur la mucoviscidose, et, dans un second temps, le but est de rassembler le public le plus vaste possible en le sensibilisant aux urgences de la recherche sur la mucoviscidose tout en lui faisant découvrir le monde de la BD et de l’illustration.

De nombreux acteurs et amoureux du 9ème art et du dessin se sont mobilisé pour donner naissance au projet Zef’hir dont l’objectif est de collecter des fonds pour la recherche contre la mucoviscidose. L’idée a germé dans l’esprit d’un scientifique fan de BD, Olivier Mignen, chercheur à l’INSERM : organiser à Brest une vente d’originaux de bande dessinée et d’illustrations dont les profits seront intégralement reversés à la recherche contre cette maladie par le biais de l’association Gaétan Saleun qui soutient la recherche.

La troisième édition de Zef’hir, parrainée par  Bruno Bessadi et Emmanuel Lepage, aura lieu le samedi 28 novembre 2015 dès 10H à Océanopolis (Brest) et proposera une nouvelle fois aux visiteurs de faire avancer la recherche en participant à la vente aux enchères et à prix fixe de plus de 400 œuvres provenant de dons de plus de 250 auteurs.

Une partie des contributions seront vendues lors d’une vente aux enchères organisées sous la responsabilité d’un commissaire priseur et l’autre partie des œuvres collectées sera vendue à prix fixe le jour de la vente puis par internet à la suite de la vente.

Dessins, esquisses, planches originales, illustrations, BD dédicaces, figurines…, les contributions des auteurs s’adressent à tous les publics. L’objectif n’est pas seulement de collecter des fonds, il est aussi important de montrer que l’art, au même titre que la recherche, n’est pas uniquement l’affaire de quelques spécialistes. C’est la raison pour laquelle de nombreuses œuvres sont vendues à prix fixes, les autres étant vendues aux  enchères. Cette dernière reste bien évidemment accessible à tous.

La 1ère édition de Zef’hir en 2013 avait déjà permis de financer le travail d’un technicien de recherche pendant 1 an en collectant plus de 33 000 euros. Zef’hir avait alors rassemblé autour de Patrice Pellerin et Serge Fino les premiers parrains, plus de 230 auteurs qui avait fait don de plus de 400 œuvres et objets. En 2014, les supers-héros de Zef’hir comptaient dans leurs rangs plus de 280 acteurs du 9ème art, auteurs, dessinateurs, illustrateurs, et scénaristes. Les 100 bénévoles ont entouré le jour de la vente les parrains de la 2nde édition Patrick Prugne et Pascal Moguérou pour assurer le succès grandissant de Zef’hir. La vente des originaux et du comics créé pour Zef’hir par la « team garde » ont permis en 2014 de remettre un chèque de 48 000 euros à l’association Gaëtan Saleün.

 

Zef’hir – A la conquête de l’ouest
Océanopolis de Brest
Port de plaisance du Moulin Blanc
Samedi 28 novembre 2015 de 10h à 17h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.